Comment choisir les meilleurs mots-clés pour votre stratégie SEO

Le choix des mots-clés visés dans une stratégie SEO est la première étape et probablement la plus importante. À première vue, cela peut sembler un travail relativement simple, mais par expérience, ce ne sont pas toujours les mots-clés les plus évidents qui prodigueront les meilleurs résultats.

Pour savoir si un mot-clé a du potentiel dans le contexte d’une stratégie SEO, il faut mesurer les trois facteurs suivants :

  1. Le nombre de recherches par mois pour le mot-clé (le volume)
  2. Le niveau de concurrence (la difficulté)
  3. La valeur du trafic pour l’entreprise en termes d’objectifs d’affaires (la valeur)

Ainsi, le potentiel d’un mot-clé se calcule avec la formule suivante :

Potentiel = Volume x Valeur / Difficulté

1. Comment trouver le volume de recherche pour un mot-clé

Parfois nos intuitions sont bonnes, mais souvent on peut sur-estimer ou sous-estimer le trafic qu’un mot-clé peut générer. Pour avoir une idée relativement précise, il existe certains outils en ligne qui permettent d’extraire ces données.

Le principal outil, et la référence, dans ce monde est l’outil de planification des mots clés de Google (aussi appelé « Google Keyword Planner », GKP). À noter que pour utiliser cet outil, vous devez d’abord avoir un compte Google Ads.

Voici un exemple du volume de recherches pour des mots-clés comme « plombier gatineau » et « plombier ottawa » :

Dans cet exemple, on peut voir plusieurs informations très pertinentes à notre processus de sélection de mots-clé :

  • Le volume de recherche : « plombier gatineau » génère beaucoup plus de recherches que son équivalent à Ottawa
  • Le niveau de concurrence à Gatineau est en fait plus faible qu’à Ottawa
  • La valeur des clics se situe entre 2 et 8$ à Gatineau et entre 5 et 12$ à Ottawa

Cet outil nous donne ainsi énormément d’information pertinente sur les mots-clés qui nous intéressent. Cependant, le Google Keyword Planner n’est pas le seul outil en son genre. Chez OptimumWeb nous aimons particulièrement les outils de Ahrefs et à ce niveau, ils proposent un excellent outil appelé le Keywords Explorer.

Faisons le même type d’analyse de mot-clé avec l’outil d’Ahrefs :

Cet outil nous permet de confirmer (ou d’infirmer) les données prodiguées par l’outil Google Keyword Planner. Dans le cas présent, le volume de recherche rapporté par Ahrefs est similaire au volume dans le GKP.

En conclusion, on pourrait conclure que le mot-clé « plombier gatineau » propose un volume de recherche assez intéressant pour vouloir y investir des efforts en SEO.

2. Comment évaluer le niveau de concurrence pour un mot-clé

Maintenant que nous avons une bonne idée du volume de recherche, nous devons déterminer s’il est réaliste de vouloir se positionner avantageusement. À cette étape, il importe d’évaluer la « difficulté » associée à un mot-clé.

L’outil du Google Keyword Planner nous rapporte le niveau de concurrence d’un mot-clé en 3 degrés : faible, moyenne ou élevé.

Du côté de Ahrefs, la difficulté (Keyword Difficulty, KD) est rapportée sur une échelle qui va de 0 à 100.

Ici on peut voir que la difficulté pour le mot-clé « plombier gatineau » est évaluée à 11/100, ce qui est considéré comme une difficulté « médium », voir « facile ».

ahrefs keyword difficulty
Échelle de difficulté de mot-clé de Ahrefs

Pourquoi évaluer la difficulté d’un mot-clé? En fait, c’est une étape importante afin de savoir quels efforts doivent être déployés afin d’atteindre des résultats. L’objectif est de trouver des mots-clé ayant un volume intéressant, mais peut de concurrence. C’est ce que l’on appelle le principe du « low hanging fruit ».

3. Comment évaluer la valeur d’un mot-clé?

Générer du trafic web c’est bien, mais générer des clients et des ventes c’est mieux! L’idée à cette étape est de mesurer la valeur potentielle d’un mot-clé afin de déterminer s’il est rentable d’investir des efforts SEO pour se positionner.

La formule pour faire le calcul de la valeur est relativement simple. Il faut toutefois connaitre deux variables : le profit marginal et le taux de conversion.

Valeur = Profit marginal x Taux de conversion

  • Le profit marginal représente le montant de la vente moyenne moins les dépenses variables. Il s’agit donc du profit pour l’entreprise sur une vente additionnelle.
  • Le taux de conversion est la proportion des visiteurs qui concluent une vente. Il se situe généralement entre 3 et 10%, selon l’industrie, mais aussi selon le travail qui a été fait en optimisation du taux de conversion.

Reprenons l’exemple de notre plombier. Disons qu’une nouvelle vente est en moyenne de 500$ et que le profit est de 150$ (30%). Disons aussi que le taux de conversion pour le mot-clé « plombier gatineau » est évalué à 7%.

Valeur = 150$ x 7% = 10,50$

Ainsi, dans cet exemple, la valeur de chaque visiteur généré avec le mot-clé « plombier gatineau » s’établit à 10,50$. Lorsque l’on multiplie ce chiffre par le trafic potentiel total (1 500 visiteurs par mois), cela nous donne la valeur potentielle totale.

Valeur potentielle totale = 1 500 x 10,50$ = 15 750$

Cette valeur potentielle totale peut ainsi être calculée et comparée pour différents mots-clés. Ensuite, dans le processus de sélection des meilleurs mots-clés, nous allons les comparer sur cette base afin de prioriser les mots-clés les plus payants.